Les cloches

Posté par Bernard POULET le 4 décembre 2007

Les cloches des églises sont souvent considérées comme des éléments témoins de la vie d’un village. A ce titre elles entrent dans le clocher comme dans une vie et sont baptisées comme un être vivant.

 

glisedesaintsauveurseule.jpg

 

Celles de Saint-Sauveur n’échappent pas à la règle :

aux 16ème et 17ème siècles les trois cloches qui habitaient le clocher ont été nommées: Françoise pour la plus grosse en 1541, Marie-Anne pour la plus petite cassée en 1762 et remplacée par Jacqueline. La moyenne tenaient compagnie aux deux autres depuis 1662 quand elles ont été détruites, probablement pendant la révolution.

Trois nouvelles cloches installées et baptisées en 1870 se font encore entendre aujourd’hui: Cécile-Blanche (450kg et 89cm), Jeanne-Héléonore (320kg et 80cm) et Marie-Marthe (250kg et 74cm).

Leur baptème a été célébré en présence de nombreuses et éminentes personnalités: curés, maires, secrétaire de l’évéché, vicaire, chanoine, marguiller, général, comte et comtesse…

(Sources Camille GOURET)

Laisser un commentaire

 

targuist |
Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droit Administratif des Bie...
| L'info back.
| ouvrir les yeux