La route des chômeurs

Posté par Bernard POULET le 9 juin 2008

J’ai beaucoup entendu parler dans mon enfance d’une « route des chômeurs ». Il s’agirait d’une route forestière qui aurait été aménagée ou rénovée dans les années 30 par des personnes sans travail réquisitionnées à cet effet.

Cependant je ne sais pas de quelle route il s’agit ! Il semblerait que serait la route de La-Croix-Saint-Ouen à Sainte-Périne qui a été élargie en 1935 par les chômeurs compiègnois.

Une autre hypothèse plus vraisemblable désignerait plutôt la route des Eluas : les rapports du garde forestier Pierre Lacaille, en charge du secteur pour l’époque, font mention de nombreux « ouvriers chômeurs » employés à la réfection de la route des Eluas et au faucardage de l’étang de Sainte-Périne. Certains noms cités dans ces carnets journaliers rappellent des personnes du village.

  • Louis Cadot
  • Barthélémy Luc
  • Alexis Cadot
  • Gaston Marin
  • Joseph Gressier
  • Saturnin Cailleux
  • François Lesueur
  • René Lamouret
  • Julien Tréni
  • Eugène Laudigeois
  • Antoine Conty
  • Philippe Collas
  • Monsieur Jarlet
  • Monsieur Ricordeau
  • Raymond Cadot
  • Marie Clément
  • Georges Thibaut
  • André Thibaut
  • Lazare Billoré
  • Jean-Baptiste Varin
  • César Labouré
  • Raoul David
  • Léopold Bergeron
  • Monsieur Duchauffour
  • Monsieur Gaunevalle

Peut être y a-t-il quelqu’un parmi les lecteurs de ce blog qui pourrait m’apporter plus de précisions ?

Merci d’avance à ceux qui feraient avancer la mémoire collective en répondant à dette interrogation en laissant un commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

 

targuist |
Gabon, Environnement, Touri... |
Site des Jeunes Tassilunois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Droit Administratif des Bie...
| L'info back.
| ouvrir les yeux